La gouvernance informatique, c'est quoi?

Par Pierluigi - le 09/03/2021

Par gouvernance informatique, on entend un système par lequel une organisation veille à ce que ses ressources informatiques soient utilisées de manière efficace et efficiente pour soutenir l'entreprise. Une bonne gouvernance informatique peut aider les organisations à atteindre leurs objectifs, à préserver leur réputation et à réaliser des économies.

 

On ne devrait pas confondre la performance des systèmes informatiques et la gestion des risques informatiques avec la gouvernance informatique. Si tous ces éléments se recoupent sur les plans opérationnel et philosophique, ils représentent chacun leur propre domaine, tout en étant étroitement liés à la création de valeur pour une organisation. Un risque informatique est le potentiel d'un événement indésirable qui pourrait compromettre la capacité d'une organisation à atteindre ses objectifs. Des événements tels qu'une violation de données, une panne de système ou un défaut de conformité réglementaire sont tous des exemples de risques informatiques. Il importe donc que les organisations prennent des mesures pour minimiser les risques informatiques, car cela peut contribuer à protéger la réputation de l'entreprise, à économiser de l'argent et à garantir le respect de la réglementation.

 

 

Des éléments clés pour une gouvernance informatique efficace

Une organisation doit tenir compte de plusieurs éléments pour une gouvernance informatique efficace. Voyons brièvement quelques-uns parmi ceux-ci.

 

Structure organisationnelle

Pour réussir, la gouvernance informatique d'une organisation doit comprendre une structure claire pour gérer l'informatique. Il faut notamment se doter d'un organigramme défini avec des descriptions de poste et des responsabilités pour chaque membre de l'équipe. Toute structure de gouvernance informatique efficace doit comporter un organigramme clair. Celui-ci permettra de délimiter les rôles et les responsabilités en matière de gestion de l'informatique. Afin d'être efficace, le conseil d'administration doit avoir confiance en sa capacité à prendre des décisions.

 

Cadre stratégique

Une organisation devrait disposer d'un cadre stratégique pour orienter la manière dont les technologies de l'information sont employées et exploitées. Ce cadre stratégique doit comprendre des politiques pour des aspects tels que la sécurité de l'information, la gouvernance des données, le développement de systèmes et la gestion du changement. La mise en place d'un cadre stratégique permettra de s'assurer que toutes les personnes impliquées dans l'informatique savent ce que l'on attend d'elles, et que toutes les activités en lien avec les TI sont exécutées de manière cohérente.

 

Processus de gestion des risques

Les organisations ont intérêt à se doter d'un processus d'évaluation et de gestion des risques informatiques. L'objectif de la gestion des risques est d'identifier les risques potentiels, d'évaluer la probabilité et la sévérité de ces risques, et de formuler des stratégies d'atténuation. La mise en place d'un cadre de gouvernance est essentielle pour toute organisation souhaitant gérer avec succès ses risques informatiques.

 

Gestion de la conformité

La gestion de la conformité est un mécanisme dont se servent les organisations pour veiller à ce que leurs systèmes et processus informatiques restent conformes aux exigences réglementaires. Ces exigences émanent généralement d'autorités officielles, et elles régissent la façon dont les entreprises doivent agir en tant qu'intervenants dans divers secteurs ou régions. Il incombe généralement à la gestion de la conformité de la gouvernance informatique de s'assurer que les bonnes politiques, les bons contrôles et les bonnes normes sont en place pour une gouvernance informatique efficace.

 

cadre-strategique-gouvernance-TI
cadre-gouvernance-TI

Outils et processus

Les organisations devraient disposer de processus documentés pour gérer l'informatique. Ceux-ci devraient couvrir des domaines tels que la gestion des risques, la gestion du changement, l'approvisionnement et le développement de systèmes. La mise en place de ces processus permettra de garantir que les tâches sont effectuées de manière structurée et organisée. 

 

Autre bonne pratique : disposer d'un cadre de gouvernance qui comprend un processus de gestion des risques bien défini et mis à jour régulièrement. En identifiant les risques potentiels et en mettant en place des plans d'atténuation, les organisations peuvent réduire la probabilité que ces risques causent des dommages, tant aux systèmes qu'aux données. Les outils de gouvernance informatique aident à garantir que les tâches sont exécutées de manière cohérente et efficace. Un outil phare à cet égard est un cadre de gouvernance, lequel comprend un processus de gestion des risques bien défini et actualisé fréquemment.

 

Cadres de gouvernance

Un cadre de gouvernance informatique est un type de cadre qui définit les moyens et les méthodes par lesquels une organisation peut mettre en œuvre, gérer et surveiller la gouvernance informatique à même ses propres activités. Plusieurs bonnes pratiques peuvent aider les organisations à élaborer des processus de bonne gouvernance informatique. Une des meilleures pratiques clés consiste à mettre en place des processus et des outils normalisés afin de gérer les ressources informatiques. Cela permettra de garantir que les tâches sont exécutées de manière cohérente et efficace. En outre, il est important d'avoir des processus documentés pour la gestion de l'informatique. Une grande variété de cadres existe, et les organisations peuvent en choisir un parmi eux. Pourtant, si elles ne se sentent pas aptes à mener à bien cette tâche, ou si elles ne comprennent pas assez bien la technologie, l'embauche d'experts pourrait être la solution pour mettre en place des cadres de cybersécurité. Ces cadres devraient notamment traiter de questions telles que l'alignement stratégique avec les objectifs de l'entreprise, la fourniture de valeur, la gestion des risques et la gestion des ressources. Ces domaines doivent être bien définis et mis à jour à intervalle régulier pour assurer une performance optimale aux organisations qui souhaitent une gestion efficace des risques informatiques.